3DMIX, céramiques pour impression 3D.

Pour vous aider à profiter du meilleur de la céramique, 3DCERAM vous propose 3DMIX, une gamme complète de consommables pour l’impression 3D adaptée aux imprimantes CERAMAKER :

Pâtes prêtes à l’emploi.

Formulation de pâtes à la demande :

  • Possibilité d’utiliser votre propre céramique,
  • Définition des paramètres d’impressions et de frittage propres à la formule
  • Permet de conserver l’avantage de votre certification.

Les qualités de la céramique technique sont connues : grande résistance mécanique, stabilité dimensionnelle élevée, faible densité, très grande résistance à l’abrasion et à la corrosion, stabilité chimique exceptionnelle… Afin que vous en profitiez de façon optimale, 3DCeram vous conseille et vous aide à choisir le type de céramique le mieux adapté à votre cahier des charges.

Gamme de pâtes 3DMIX prêtes à l’emploi

Ces pâtes développées pour être utilisées avec l’imprimante 3D CERAMAKER sont utilisées quotidiennement dans l’atelier 3DCeram par le service de production à la demande.

Leurs caractéristiques techniques favorisent une alimentation régulière de l’imprimante et permettent d’obtenir des couches homogènes pour une qualité maximale des produits.

Elles garantissent un niveau de qualité reconnu par les industries les plus exigeantes.

3DCERAM propose plusieurs types de céramiques formulées pour être imprimées avec l’imprimante CERAMAKER.

Zircone

Oxyde de zirconium ZrO2 , matériau aux très bonnes propriétés mécaniques à froid, pouvant être coloré pour des applications en bijouterie, excellentes propriétés mécaniques aux températures élevées, conductivité thermique faible à température ambiante, conducteur électrique à T > 1000°C, grande dureté, bonne résistance à l’usure, bonne inertie chimique, bonne résistance aux attaques des métaux.

Téléchargez la fiche technique

Alumine

Oxyde d’aluminium Al2O3, matériau de base servant dans de nombreuses applications pour les céramiques techniques, bonne tenue mécanique aux températures élevées, bonne conductivité.

Téléchargez la fiche technique

HAP

Hydroxyapatite/TCP : apatite de calcium, matériau utilisé dans le biomédical pour la fabrication des substituts osseux, composition chimique très proche de l’os.

Téléchargez la fiche technique

Alumina Toughened Zirconia ATZ

La zircone renforcée par de l’oxyde d’aluminium, reconnue pour sa biocompatibilité et sa résistance à l’usure et aux chocs thermiques, est recommandée pour les applications dans le domaine du biomédical et de l’industrie.

Nitrure de Silicium (Si3N4)

Le nitrure de silicium est utilisé principalement pour des applications dans le domaine de l’optique ou de l’aérospatial mais aussi pour le biomédical, la métrologie ou encore les semi-conducteurs. Cette céramique est une des plus dures et résistantes, avec une densité faible et une excellente résistance à l’usure, aux chocs thermiques et à la corrosion (liquide ou gaz). Elle montre aussi une faible dilatation thermique et bonne isolation électrique.

Zircone 8Y

La zircone yttriée (8% mol. d’oxyde d’yttrium (Y2O3)) a été développée principalement pour la fabrication de piles à combustible.

Silice SiO2

La silice est une céramique qui convient tout particulièrement à la fabrication de noyaux de fonderie. Elle trouve aussi de nombreuses applications dans le domaine optique.

Pâtes développées à la demande

3DCeram développe de nouvelles formulations de pâtes céramiques, à la demande en s’appuyant sur plusieurs années de R&D dans le domaine des céramiques pour l’impression 3D.

3DMIX vous permet de bénéficier d’un véritable support d’expertise « matière » pour les céramiques. Parce que la céramique technique est notre métier, nos ingénieurs déterminent les formulations céramiques adaptées à votre besoin, en fonction des caractéristiques à obtenir.

 

 

Focus : la céramique technique

Les matériaux céramiques ne sont ni organiques, ni métalliques.

Ils sont généralement mis en forme à température ambiante et obtiennent leurs propriétés spécifiques au cours d’un processus dit « de frittage », c’est-à-dire la consolidation du matériau obtenue à haute température.

Les céramiques techniques, pièces obtenues par ce procédé, sont souvent à destination des domaines industriels particulièrement exigeants mais l’industrie du luxe ou du biomédicale exploitent aussi les extraordinaires propriétés de ce matériau (inoxydable, isolantes, et résistantes à la chaleur et à l’usure).

Le choix du matériau céramique constituant la pièce à fabriquer est régi par les contraintes auxquelles la pièce sera soumise.