Vous êtes ici : Accueil » News » 3DCeram accelere son developpement et etend ses activites en Asie avec l’ouverture d’une filiale en Chine

3DCeram accelere son developpement et etend ses activites en Asie avec l’ouverture d’une filiale en Chine


Publié le 17 octobre 2016

Limoges, le 11 octobre 2016 – 3DCeram annonce l’ouverture d’une filiale en Chine, à Wuhan . A travers cette filiale, 3DCeram poursuit ainsi sa conquête du marché asiatique.
Après la signature d’un récent partenariat commercial avec Aspect, une société japonaise installée à Tokyo, la société limougeaude 3DCeram, spécialiste de l’impression 3D céramique, poursuit sa croissance externe en s’installant une filiale en Chine. Avec cette implantation, 3DCeram affiche ses ambitions de conquête du marché asiatique.
Créée en 2001 et dirigée depuis 2009 par Christophe Chaput et Richard Gaignon, 3DCeram compte aujourd’hui une quainzaine de salariés en France et un chiffre d’affaires prévisionnels de plus de 1,9 millions € en 2016, en progression de plus de 70% par rapport à 2015.
En Chine, la filiale emploie deux personnes. Elle est dirigée par Tao MA, General Manager de 3DCeram Chine, ingénieur spécialiste de 34 ans, disposant d’une forte expertise dans le domaine des céramiques techniques et de l’impression 3D.
La Chine bénéficie d’une grande renommée sur le marché de l’impression 3D et est devenue en quelques années un acteur précurseur de cette technologie de pointe. Pour 3DCeram, cette implantation fait évoluer son organisation pour mettre en place une structure en phase avec le déploiement de son activité sur le marché sino-asiatique. Grâce à cette filiale, le groupe dispose désormais d’un relai de croissance lui permettant de répondre directement aux besoins commerciaux et techniques du marché chinois en matière d’impression céramique 3D, via son catalogue de produits en distribuant la gamme céramique 3DMix ainsi que ses imprimantes Ceramaker fabriquées par la firme française.
Pour Christophe Chaput et Richard Gaignon, co-dirigeants de 3DCeram : « A l’instar du marché japonais, le marché chinois représente un axe de développement prioritaire pour notre société et permet d’assurer notre croissance externe. La création de cette filiale vient concrétiser nos ambitions de capitaliser sur nos succès commerciaux en Chine, et plus largement, en Asie. Cette implantation illustre aussi la pertinence de notre savoir-faire technologique unique et innovant, fil rouge de notre stratégie de conquête ».